Autour de l'immobilier

Un blog dédié et spécialisé en immobilier d'entreprise

+33 (0)1 41 79 77 77 Séparateur Contactez-nous

Le pickup store, un nouveau concept de magasin multiservices

Il y a quelques semaines, une nouvelle typologie de magasin a ouvert en région parisienne, le Pickup Store. Installé dans la gare d’Ermont Eaubonne (95), ce nouveau concept de magasin apporte des innovations à plus d’un titre.
 
Au premier abord, on est un peu dérouté. On entre dans un magasin dont on ne connaît pas exactement l’objet. Très moderne, agréable, lumineux, on rentre dans un espace composé de bornes, d’écrans, mais aussi de rayonnages, de tables. Nous ne sommes pas dans le monde virtuel, mais dans le monde de l’e-commerce et de la proximité.
 
Ce concept, le premier du genre en France,  a été créé par Pickup, filiale du groupe La Poste qui est un des quatre réseaux de points relais en France.
 
Habituellement, un point relais, c’est un commerce de quartier qui choisit, en complément à son métier de base (pressing, bureau de tabac, magasin, opticien, etc.) de recevoir des colis d’un réseau. L’internaute vient retirer ses colis dans le magasin et participe à l’augmentation de la fréquentation du point de vente. Le magasin perçoit une rémunération, souvent assez faible, mais peut éventuellement profiter de la venue d’un client. Ce modèle existe depuis les années 1980, grande époque de la Vente par Correspondance. 20 000 points relais existent actuellement en France.
 
Le Pickup store est tout l’inverse. Au lieu d’être une activité annexe, le retrait ou l’envoi de colis est l’activité principale. Une sorte de « bureau de ville », comme cela existait dans les gares, mais en version moderne. Un espace dans lequel le colis est roi.
 
Le Pickup store, qui est situé à un point stratégique, une gare de correspondance par exemple, qui accueille quotidiennement un nombre important de voyageurs, permet d’abord à l’internaute de retirer son colis suite à un achat sur internet. Il lui permet également de retourner un article et d’envoyer des colis.
 

Mais cet espace a également d’autres fonctions qui multiplient l’offre de services à l’internaute. Il accueille une conciergerie avec des fonctions telles que le pressing, cordonnerie, couture, etc. Il propose quelques produits alimentaires ou fleurs. Il pourrait y associer des services de type clé minute ou d’autres services de proximité. Et bien entendu certains services de la Poste (affranchissement, lettres recommandées, etc.).
 
Pickup envisage l’ouverture prochaine de 2 nouveaux espaces Pickup stores dans la gare St Lazare et à Evry Courcouronnes.
 
Ce point multiservices, adapté aux besoins de l’internaute et disposant d’une large amplitude horaire, est à rapprocher de quelques autres expériences intéressantes en dehors de nos frontières.
 
Le pays qui a depuis longtemps développé à très grande échelle les points de proximité multiservices est sans aucun doute le Japon. Il existe au Japon 17 000 magasins Seven-Eleven. Ce modèle de convenience stores permet de trouver sous le même toit un vaste panel de services comprenant alimentation, droguerie, plats préparés, journaux, mais aussi services bancaires, tickets de transport ou de spectacles, photocopies, service photos, et gestion des colis ou de bagages.
Le consommateur peut ainsi y retirer ses colis et faire par la même occasion ses achats quotidiens.

Le Pickup store est une solution moderne de réception des colis à un emplacement idéal, un lieu de passage. Pickup n’est pas encore allé jusqu’à installer le modèle de point de retrait Parcelpod imaginé par l’e-marchand britannique ASOS, en l’occurrence l’espace de retrait des colis associé à une cabine d’essayage. Cette idée consiste à optimiser et faciliter les retours en essayant directement, dans le point relais, le vêtement acheté, permettant ainsi de le restituer sur place s’il ne convient pas.
 
Le point multi services, dont on parle depuis longtemps dans les zones rurales, sera donc probablement un concept urbain, que nous trouverons dans les gares, mais aussi dans les centres commerciaux ou quartiers piétons des villes.


"Droits de reproduction, de présentation et d'adaptation réservés © EOL"